Après la mer

Je suis revenue du week-end à la mer, mes deux filles sous le bras, à la fois totalement ressourcée et complètement exténuée.

C'était bon d'être avec Leeloolène et de découvrir une amie à elle, aussi gentille que bienveillante. De partager les mêmes envies, de sentir une sorte de "facilité" pour tous les actes de la vie quotidienne, se promener, se reposer, faire à manger, boire l'apéritif. Rien de compliqué, nous étions toutes sur la même longueur d'onde. Et surtout, j'ai apprécié d'avoir deux autres paire de bras pour prendre mon bébé, et de consoler ma grande. Le soir, même si j'étais fatiguée, c'était si doux de se retrouver entre filles pour papoter jusque tard, en buvant du vin et en mangeant des bons petits plats.

Le soir, Y. est arrivé encore plus tard que d’habitude. J’avais eu le temps de vider les sacs, de laver les enfants, de les faire manger, de les coucher, et de lancer une lessive. Je n’étais que l’ombre de moi-même, ne communiquait plus que par des grognements indistincts : « Tuvideraslelavevhaisselle ? » ai-je eu le temps de lui grommeler quand il est enfin arrivé, avant de partir m’écrouler dans le lit.

Depuis, la fatigue du soir et la joie du matin demeurent.

Ces semaines raccourcies de mai m’enchantent, malgré le stress en plus que cela procure de ne pas avoir autant de temps pour travailler qu’il en faudrait.

Je regarde les plantes sur ma fenêtre. La semaine dernière, j’ai décidé de refleurir les jardinières du côté de mon bureau. Il manque quelques plantes, j’ai des idées. J’ai choisi de laisser un arbre, un petit érable tombé du grand en face, et qui a choisi de pousser ici. J’espère pouvoir le transplanter l’année prochaine, chez mes parents peut être.

Il faudrait que je m’occupe de tant de choses ! Cette « nouvelle cuisine » dont il faut bien s’occuper, qui me stresse un peu, car je ne trouve pas le temps de m’en occuper.

Pourtant, je me souviens, parfois, cela revient, par petite touches, minuscules, le goût, l’envie, le besoin de m’occuper de mon intérieur et de moi…

 

Commentaires

1. Le mardi, 19 mai 2015, 22:24 par Leeloolène

Je viens "enfin" de publier mon billet sur ce week end là :) Ca me parait tellement lointain déjà !! Mais que de bons souvenirs !

2. Le mardi, 2 juin 2015, 16:14 par Aménagement tertiaire

Les vacances avec les enfants ne sont jamais de tout repos... Bien qu'inexplicablement ça nous ressources toujours.