Des conférences de presse en cascade

J’enchaine les conférences de presse.
Ce matin, je cours au muséum. Je prends des notes, avale un café, puis cours prendre encore deux métros pour une autre conférence de presse. Je rentre chez moi, toujours avec mon amie la courbature entre les omoplates.
Dans le métro, je lis une belle belle bande dessinée "S". C’est une histoire magnifique, l’histoire d’un père, racontée par son fils.
L’histoire d’un fils et de son père, l'histoire de la guerre...C’est doux et beau, c’est humain, c’est drôle.
C’est une bande dessinée au sommet de son art, dans la construction et le dessin. C’est un auteur qui mérite une couronne.

Revenue chez moi, j’envoie ma facture à l’agence de communication pour laquelle je travaille. J’écoute un CD reçu à mon anniversaire. J'aime beaucoup, et c'est ce qu'écoute mon ami R.

Je me fais une infusion "ail, gingembre frais, miel, eau chaude", pour prévenir cette satanée grippe qui me terrorise.
Demain, j’ai rendez-vous chez eux ; j’ai peur un peu.
Je dois travailler mes sujets, pour décrocher un article, au moins un.
Il faudrait aussi que je relance d’autres rédactions. Je ne suis pas très forte, mais j’aimerais bien bosser pour un news.
Peut être pas tout de suite, je le comprends… mais j’aimerais bien !