Dernier jour

C’est mon dernier jour de travail avant les vacances. Quand je pense à cette journée, c’est un mélange de haut le cœur et d’envie de mourir/pleurer/me blottir sous la couette. Il est impossible de faire autant de choses dans la journée. Pourtant, il le faudra bien, sous peine de réactions en chaîne intempestives. Il y a deux jours, j’ai fait mon entretien bilan/objectifs pour l’année prochaine. J’ai passé l’année à râler, mais j’ai réussi la plupart de ce que j’avais prévu de faire, même si cela a été plus long que prévu. A chaque fois que ma chef me croisait, elle me demandait ou en était tel ou telle chose et je lui répondais que je n’avais pas eu le temps de le faire, ou le temps de finir. Elle levait les yeux au ciel, profondément atterrée. Me voyait arriver à 10h, prendre une pause déjeuner d’une heure et demie et partir à 18h pile. Et cela en ne travaillant que trois jours, congé parental oblige. Pourtant, à l’heure du bilan, nous avons toutes les deux convenu que j’avais réussi. Certes, en mettant plus de temps, certes, en abandonnant certaines choses, mais les dossiers importants/tâches confiées, trucs à faire en urgences et priorités on été réalisés. Cette année, le matin, je m’occupais des enfants, le midi, j’allais au restaurant avec des collègues, je faisais de la sophrologie avec une sophrologue sur ma pause déjeuner ou un atelier d’écriture, et le soir, je courrais m’occuper des enfants. Cette année, malgré les coups de speed et les appels du pieds de ma chef, je n’ai pas souhaité reprendre à temps plein, alors que clairement, en trois jours, il était impossible de faire le boulot demandé. J’ai eu des sueurs froides, mais j’ai réussi. Et je continuerai à réussir. Et à lutter : jamais sacrifier mon temps personnel. Ce sera le grand défi de cette année, puisque je vais reprendre à temps plein vers avril. Je suis fière de moi et la petite prime pour objectif obtenu est venue couronner mon année. 

Commentaires

1. Le jeudi, 28 décembre 2017, 10:52 par clem

trop forte, Marloute... chapeau bas...