Le virus

Dès le premier jour des vacances, j’ai été terrassée par un virus.

Une sorte de gastro, légère, qui colle une nausée et des crampes au ventre toute la journée. Je n’arrivais plus à rien, et pourtant il y avait tant à faire : les derniers cadeaux, du ménage dans l’appartement, de la cuisine, des courses, se préparer pour aller tous dîner chez des amis à l’autre bout de Paris. Sur le quai du métro, préparée, pomponnée, chaussée des chaussures à talons que j’étais allée chercher deux heures plus tôt chez le cordonnier, j’ai failli faire demi-tour. Plus la force. Je me suis dit : je fais l’effort d’aller jusqu’à leur porte et puis je repars chez moi. Je m’allongerai, je lirais le dernier roman de Barbara Kingsolver, je me ferais une tisane. Au lieu de cela, j’ai monté les escaliers, je n’ai embrassé personne, prétextant un rhume encore présent et j’ai mangé, de toutes petites quantité. Au retour, à minuit, je n’étais plus que l’ombre de moi-même quand je me suis couchée. Le lendemain, deuxième jour des vacances, je n’ai pas vraiment réussi à me lever. Ma sœur est passée, Y. est allé acheter un petit canard aux abricots pour le midi et le parrain de R. est venu à la maison pour l’emmener au cinéma.

Ce matin, après une nuit très agitée, je me suis réveillée quand L. a pleuré, j’ai veillé une heure puis j’ai demandé à Y. de me remplacer, à 9h du matin. Je me suis rendormie, d’un sommeil lourd, jusqu’à 11h. Le bébé tape dans mon ventre à intervalle réguliers, entre deux crampes intestinales qui me vrillent l’estomac. Il me reste toujours deux cadeaux à faire. Ce ne sera pas loin, à quelques minutes à vélo seulement. J’aurais peut être le courage, cet après midi qui sait…

Commentaires

1. Le lundi, 21 décembre 2015, 23:41 par clem

COURAGE!!!!!!!.... ma pauvre!!!

2. Le mardi, 22 décembre 2015, 10:56 par Valérie de Haute Savoie

Oh là là terrible de tomber malade à cette période et en plus enceinte. J'espère que tu seras debout pour Noël.