Passionante

La journée d’hier était passionnante.

Le matin, j’ai pris le petit déjeuner avec  A-C et sa petite O., qui dormaient chez moi, j'ai posé R. chez sa nounou et j’ai filé sur les Champs-Élysées pour une conférence de presse. A 13h, au lieu de profiter du buffet, qui m’avait l’air si appétissant, j’ai filé direction de Trocadéro, emportant un hamburger de chez Quick au passage. Là-bas au Conseil économique européen, se tenait la journée ELLE Active. Des conférences, tables rondes et des corners se tenaient toute la journée, enrichissantes et passionnantes, sur les problématiques des femmes au travail. En sortant, plus tôt que mon heure habituelle, je suis entrée au musée Guimet. Une heure durant, j’ai déambulé avec délectation parmi les bronzes chinois vieux de plusieurs siècles avant notre ère. J’ai vu des bols, des statues, des armoires. J’ai monté des escaliers pour atteindre les collections permanentes, vu des jarres, des poterie et des frontons de portes ouvragés. En sortant, petit plaisir, je me suis acheté une petite tasse en terre cuite laquée, faite à la main quelque part en Chine selon des techniques artisanales.

Le soir, j’ai récupéré R. Elle avait mal à la gorge et l’a dit à plusieurs personnes dans le bus au retour. A peine la porte passée, la petite fille des voisins s’est invitée, et j’ai demandé à ses parents de rester boire un thé, même si c’était plutôt l’heure de l’apéro. On était tous très fatigués par notre semaine et les filles jouaient ensemble, puis pleuraient pour rien, puis riaient de nouveau. Les voisins partis, j’ai fait manger R. qui n’a presque rien voulu et je l’ai couchée, après une longue histoire, un petit massage, des bisous et des gouttes dans le nez.

Je me suis allongée sur le canapé, un quart d’heure, le temps de souffler, et Clem est venue. Nous avions prévue une soirée infusion. On a parlé longtemps, de tout, de rien, de nous, fatiguée toutes les deux aussi. Quelle journée ! J’adore quand elles sont si remplies, si pleines de vie !