Du mal

En ce moment, j’ai du mal à blogguer.

Je vois plusieurs raisons à cela. J’ai une peur (un peu irrationnelle mais pourtant très réelle) que mon blog soit découvert au travail, du coup, quand j’ai des choses à raconter, j’ai tendance à les taire ici, parce que je les ai déjà racontées à mes collègues ou amis. Depuis que je travaille en entreprise, et surtout depuis que je travaille pour le terrible P., je stresse souvent à l’idée que mon entourage professionnel découvre cet espace, si intime, si extime… C’est très dommage !

D’autres choses m’arrêtent : le fait de travailler sur un écran 8 heures par jour ne m’aide pas à avoir envie de me remettre à écrire le soir. Nos rythmes de travail se sont accélérés et je dois maintenant « pondre des signes » de manière plus soutenue.

Parfois aussi, souvent, je pense à une note de blog et puis je me demande : qui cela peut bien intéresser ? Mes pensées, mes peurs, mes joies, les milles émotions qui traversent une journée, au nom de quoi je les raconterais, pour qui, pour quoi ? Je ressens une forme de vide, un peu de vacuité, je me trouve parfois bien présomptueuse de penser que des gens peuvent aimer lire mon quotidien raconté, à la fois si banal et si singulier.

Et puis j’ai aussi du mal à trouver du temps pour moi, prise entre les obligations de mère, de femme, de travailleuse, d’amoureuse. Je fais souvent l’impasse sur cet espace, parce que je suis fatiguée, parce qu’il est plus facile de regarder M6 en replay (rhooo la honte !) que de créer un texte intime.

Pour toutes ces raisons, je voulais vous demander de bien vouloir accepter mes excuses, en ce moment, vraiment, j’ai du mal à blogguer.

Je vous promets, je vais me reprendre, j’espère !

  

Commentaires

1. Le samedi, 23 mars 2013, 18:57 par Valérie de Haute Savoie

J'ai eu exactement le même cheminement dernièrement,j'essaye de reprendre le fil du mon blog, pour garder une trace pour moi, plus tard, et puisque ma fille est de nouveau au delà des mers.
J'aime te lire, je comprends l'angoisse d'être dévoilée au bureau, et la vie qui doit être vécue avant toute chose.
Je t'ai en lien, je viendrai chaque fois que tu écriras un billet et profites de la vie Profites !

2. Le mardi, 26 mars 2013, 10:20 par Marloute

@Valérie : Merci ! Ce n'est pas toujours facile, tu le sais bien....Au fait, tu sais que si tu viens sur Paris, tu es la bienvenue chez nous! des bises,