Du thé et de la pluie

Je me réveille aux aurores, bien avant ma petite fille.

Dehors, mon voisin qui travaille de nuit plaisante sous mes fenêtres avec des amis à lui. Il n’est même pas 7h30 et c’était pour moi un jour de congé.

Je sors une tête enfarinée, il s’excuse et je me replonge sous la couette.Mais c'est trop tard. Je suis bien réveillée.

Puis je vais chercher des croissants.

Leeloolène est chez moi, elle travaille, dort, mange et tousse à s’étouffer.

Ce matin, inquiète j’ai appelé le médecin à domicile pour elle.

Avant de partir, je bois un thé noir fruité.

J’emmène R. chez sa nounou, sans dire à la nounou que je suis en RTT. La dernière fois que je l’ai dit, elle a halluciné, me demandant de répéter : Vous me laissez R. alors que vous ne travaillez pas ? Visiblement, je la choque. Alors que son père, son père, lui, l’homme qui a plus de jours de congés que touts les Français réunis, ne la garde jamais auprès de lui quand il est en congé. Alors moi, avec mes pauvres 9 jours de RTT dans l’année… j’en profite !

D’autant que Y. parti pour la lointaine Egypte, je suis seule avec R. pour le week-end.

 

Je pars donc, un peu coupable, sous une pluie battante, pour me faire masser.

Là-bas, la vapeur du hammam me brûle une cheville et je réclame de la biafine, la salle de gommage est glacée et je grelotte. Heureusement, le massage est divin, juste assez fort, juste assez doux, et la masseuse parfaite. Pour finir, je bois un thé à la menthe, délicieux et brûlant, trop sucré comme je les aime.

Je sors et retrouve Leeloolène. Sous l'averse dilluvienne, nous arpentons Paris. Le 6ème, Notre Dame, l’île saint Louis, le 4ème… Il fait si maussade et lugubre, nos chaussures font rapidement floc-floc… Nous arpentons bravement la capitale, furetant dans des boutiques, sautant par-dessus la seine, léchant les vitrines, malgré les flaques. Il en faut du courage, et de l’abnégation et du besoin de sortir, d’évacuer des sentiments et une énergie énorme, pour parcourir la plus belle ville du monde quand elle est si arrosée de pluie. Trempées, fatiguées, refroidies, nous atterrissons chez Mariage Frères. Les serveurs, tous des hommes bien proprets, sont aux petits soins. Nous prenons des thés merveilleux, des encas salés à se damner, des gâteaux extravagants. On y laisse tout notre argent, comme avec le Capitaine au Train Bleu, mais quel plaisir, d’être au chaud, de manger ces mets délicieux, avec leurs couverts en argent, aux monogrammes gravés, leurs carafes en cristal et leurs théières de porcelaine sur des nappes immaculées.

Des heures durant, on se ressert du thé, toujours aussi chaud malgré le temps qui file !

Enfin, je quitte Leeloolène, et je reprends ma course. Zut, quelqu’un m’a pris mon parapluie ! J’arrive chez moi encore plus trempée, et je me change en vitesse pour aller chez R. Ouf, il n’est que 18h15, je suis la première maman, pour une fois ! On revient en poussette et on reprend une averse.

Le soir, avec R., nous partageons un bain chaud.

Je suis épuisée.

Mais si heureuse !

Quelle journée de pluie et de thé, avec l’amie de toujours !

Commentaires

1. Le vendredi, 14 décembre 2012, 22:20 par captaine lili

;-)

2. Le samedi, 15 décembre 2012, 23:40 par Leeloolène

Oh que c'est bon de relire le récit de notre journée rien qu'à nous ! C'était hier... c'était bien, c'était chouette, c'était bon.
Je t'envoie les photos et essaye d'écrire un peu sur tout cela.
Merci pour ce beau billet.

3. Le dimanche, 30 décembre 2012, 19:39 par mémé94

Je suis une "vieille nounou" et j'encourage les mamans à prendre du temps pour elles, sans arrière-pensées, sans honte et sans remords!!! C'est vrai que je fais "tâche" parmi mes consoeurs toujours à critiquer les mères, et ce que vous dites des pères est vrai aussi, seules les mères sont montrées du doigt! Votre petit récit sur Paris sous la pluie en compagnie de votre amie est un morceau de choix.
Je suis tombée par hasard sur votre blog, mais je l'ai inscrit tout de suite dans mes favoris... même si je n'y viens pas régulièrement.
Bonne fin d'année !

4. Le lundi, 31 décembre 2012, 10:28 par Marloute

@Mémé94 : merci et bienvenue ici!