Le texto

1h du matin hier soir.

Je descends la rue de Ménilmontant, moitié-marchant, moitié-courant. Les hommes que je dépasse veulent me rattraper mais je m’éloigne. J’ai quitté A. et L. en haut de la rue. Elles continueront seules leur périple nocturne, que nous avons commencé à grand renfort de Caïpirinhas, à lumière des bougies, sur la terrasse abritée de la Bellevilloise.

Une fois chez moi, je reçois deux textos.

L’un de A., pour savoir si je n’ai pas été agressée sur mon trajet.

Lol. Depuis 11 ans que je vis seule et rentre à des heures indues dans des grandes villes, j’ai appris -comme n’importe quelle femme- à éviter les mecs louches et les endroits tendus.

Le deuxième texto est un de Clem, pour me prévenir qu’un nouveau bébé, M. est parmi nous.

 Bon premier jour sur Terre petit M. !

Tu verras, tu vas grandir dans une belle famille, qui respire l’amour.

Et félicitations Clem !  -Hâte d’avoir les détails.-

Je m’endors fatiguée mais heureuse.  

 

Commentaires

1. Le dimanche, 28 août 2011, 14:22 par Valérie de Haute Savoie

hmhmmm j'ai marché très souvent la nuit sans histoire, mais il a suffit d'une fois...

2. Le lundi, 29 août 2011, 09:32 par Leeloolène

Bravo à Clem !! C'est marrant, j'ai une copine qui a eu un petit M. la semaine dernière. On verra si c'est du même prénom dont il s'agit.

3. Le lundi, 29 août 2011, 11:29 par Marloute

Valérie : Oui! En l'écrivant, je me suis rendue compte que je m'étais D'ABORD fait violer (disons le mot puisqu'il faut bien appeler un chat un chat) à 16 ans donc, AVANT de vivre seule à 19 ans et donc de rentrer seule chez moi. Et cela ne veut absolument pas dire que cela ne m'arrivera plus, évidemment, hélas.

Leeloolène : C'est marrant, mais je ne pense pas. Le M. de Clem est très original!

4. Le vendredi, 2 septembre 2011, 05:59 par Valérie de Haute Savoie

Ah ben non alors ! Partons du principe toutes les deux que non et non, cela ne nous arrivera plus ;o)

5. Le vendredi, 2 septembre 2011, 20:14 par Marloute

@ Valérie : ;)