A fleur de peau

Il est 20h30 et je renifle dans le combiné, incapable de me contenir plus longtemps.

En fond sonore, R. hurle.

Elle a sommeil mais n’arrive pas à s’endormir dans mes bras. Après deux heures de tentatives diverses et variées, je l’ai posée puis je suis allée téléphoner.

Ma mère essaye de me rassurer.

 Entre deux sanglots, je lui explique : mon ras-le bol du tête à tête avec R. mes montées de fureur pour un rien : parce qu’elle ne veut pas dormir/chouine/veut être prise dans les bras. Le contraste entre Barcelone et ma solitude ici. Ma peur de ma propre violence, ma peur d’être une mauvaise mère, qui ne « kiffe » pas de rester avec son bébé.

Je lui dit aussi mon stress qui monte et que rien ne peut endiguer.

Dans deux semaines, nous déménageons, et je n’ai le temps de rien faire.

R. ne fait même pas une micro sieste dans la journée depuis notre retour pour me permettre de souffler un peu, ranger, faire quoi que ce soit d’autre que de jouer/soulever/tenir, ce grand bébé qu’elle est devenue.

Pendant ce temps, Y. est tellement pris pas l’actualité qu’il rentre tous les soirs bien après 22h, et les journées sont longues.

Alors, ma mère m’apaise.

Me dit que bien sûr, c’est gonflant, fatiguant, qu’on a l’impression d’être dans un tunnel, et d’y être totalement seule. Mais –m'assure-t-elle- ce temps-là a une fin.

Et depuis, je m’accroche avec l’énergie du désespoir à cette phrase :

Ce temps-là a une fin.

 

Commentaires

1. Le dimanche, 10 avril 2011, 20:34 par captaine lili

Moi, sans expérience de ce type, j'aurais dit "tu vas trouver comment faire parce que tu n'es pas une mauvaise mère". Elle te sollicite à ce point-là ? tu ne peux pas la poser avec des "jeux" pendant que tu fais des cartons à côté ? (lui faire faire des cartons ? :-))) bon ça c'est la blague pour te rendre le sourire...) S'est-elle endormie pendant que tu téléphonais ? Ne pas kiffer le tête à tête permanent ne t'empêche pas de l'aimer, loin de là. Si jamais elle en doutait un jour, il lui suffirait de relire tes mots sur ce blog.

2. Le dimanche, 10 avril 2011, 20:43 par Marloute

Pfff, rien qu'en lisant ton commentaire, je me remet à pleurer! C'est bête hein? Pendant mon coup de fil, elle s'est endormie aussi, mais je ne peux pas m'empêcher de culpabiliser de ne pas avoir pu lui offrir un endormissement calme, au sein, comme tous les endormissements qu'elle a depuis sa naissance.... Mais tu as raison, l'amour est là, heureusement...
Merci!

3. Le lundi, 11 avril 2011, 07:33 par Akynou

Arrête de culpabiliser, ça ne sert à rien qu'à te faire du mal. Et tu ne lui dois pas un endormissement calme et serin surtout quand elle n'est pas elle-même calme et sereine. Je te rappelle, au cas où tu l'oublierais, que tu es une humaine, et que tu as le droit de perdre pied d'autant qu'un bébé de cet âge ça pompe un max.
Ta mère a raison, ça va passer. Je pense que R est un bébé très éveillé mais qui n'a pas encore le physique de son cerveau. Du coup, il n'y a que toi pour la distraire de son ennui et elle te sollicite beaucoup. C'est extrêmement usant à cet âge-là, mais kiffant un peu plus tard.
Et puis le fait de ne faire que ça, inconsciemment, doit te miner aussi. Quand tu auras repris le boulot, tu varieras plus tes activités et tu seras beaucoup plus disponible pour elle quand tu seras avec elle puisque tu en auras été privée toute la journée.
Je ne dis pas qu'il ne fallait pas que tu rallonge ton congé maternité, hein ? Parce que ce que tu apportes à ce bébé aussi jeune et aussi éveillé est important. Ce qui tombe mal, c'est que tu sois toute seule à le faire à cause de l'actu qui ne t'as pas laissé beaucoup de répit en ce début d'année.
Cela dit, ça ne durera pas. Mais chaque âge a ses joyeusetés… Plein de bises. Je suis à Paris en fin de mois. J'espère pouvoir vous voir.

4. Le lundi, 11 avril 2011, 09:34 par captaine lili

Tu sais, tu n'es pas responsable de tout. L'enfant existe par lui-même... S'endormir calme et sereine lui appartient aussi, à ta petite. Elle ne l'était pas, elle s'est exprimée. Et puis elle a dormi et une nouvelle journée est là. :-)

5. Le lundi, 11 avril 2011, 10:04 par Arkadia

La vie d'une maman est lin d' être facile, c'est la raison pr laquelle j'ai retravaille rapidement, non pas que je n'aime pas ma fille mais ce que tu evoques me minait. Le fait de bosser me libère mais me rend paradoxalement "plus disponible " c'est con hein ! Mais je suis bcp plus reposée pr m'occuper de mes enfants. Sinon le journées a la maison .... J'avais l'impression de peter les plombs.....
Alors ne culpabilise pas, laisse les choses se faire, c'est long ms tu es une bonne mère c'est simplement difficile, on est toute passées par la....essaye de faire des pauses , je sais ce n'est pas évident reste zen ;)

6. Le mardi, 12 avril 2011, 07:37 par Clara

C'est usant oui, mais c'est possible aussi que R. évacue un peu le 'stress' du voyage, les changements de repère et tout. Les bébés aiment bien leur petite routine, alors je suis sûre que ça va aller mieux aujourd'hui. Et puis, tout ce que disent les mamans au dessus est vrai...et oui ça passe! Je n'arrivais pas à y croire quand j'avais le nez dedans mais quelques mois plus tard c'était le bonheur total quand les endormissements se faisaient en douceur, je crois que du coup j'étais bien plus heureuse que les mamans pour qui ça s'est toujours bien passé!
Courage courage courage.