Il fait beau

Il fait beau.

Je dois récupérer un pantalon chez le tailleur.

Cet après-midi, je veux essayer d’aller dans le 1er arrondissement, voir un film avec R. ici.

Hier soir, je suis passée à la clinique pour voir J. et lui donner une brassée de magazines et des journaux du jour. Je lui avais même pris un hors série du monde sur les 100 destins de personnalités d’exception.

Mais J. n’est plus à la clinique. Je m’inquiète un peu et la voilà qui m’appelle : 

« Oui, bonsoir, je vous appelle parce que j’étais un peu souffrante…. »

Je ris, soulagée. « Je sais J. je suis venue vous voir à la clinique. Souvent. Vous avez été absente deux mois.

_Deux mois ? Elle reste interdite un moment. « Bon bhin c’est bien gentil à vous d’être venue. » Je souris même si son amnésie est incroyable. Je ne la lâche pas :

_Quand est ce qu’on se voit ?

Elle ne sait pas, n’a qu’un calendrier de 2010.

Je lui répète plusieurs fois : « Mercredi. Mercredi 23 d’accord ? Je viendrais chez vous d’accord ? 

_Mercredi… entendu»

Je reprends :  

« Je suis heureuse de vous entendre, heureuse de savoir que vous êtes rentrée J.

_Oui, moi aussi, mais bon, je ne suis pas très vaillante.

_Je sais J.On verra si on peut sortir un peu, sinon on restera chez vous. A mercredi ! »

 Il fait beau.

Et J. es rentrée chez elle.

Commentaires

1. Le mardi, 22 février 2011, 11:30 par Leeloolène

Quelle belle nouvelle !!! C'est chouette.
Bonne journée ensoleillée !

Je suis à Paname jeudi soir (ça faisait longtemps heinnnn... grrrrr), je te fais un mail si ça te dit qu'on se croise. Bizzzz

2. Le mercredi, 23 février 2011, 19:09 par valerie

Cette dame a de la chance d'avoir une personne bienveillante qui prend de ses nouvelles.