Alors que monte la douleur...

Y. est parti lundi pour Grenoble, dont le quartier utopique de la Villeneuve a été transformé en « Petit Chicago ». Il devrait revenir ce soir, à temps pour un apéro avec notre couple d’amis préférés. Depuis, je dors beaucoup et souffre du dos. Tant et si bien que j’ai supplié l’ostéopathe de me prendre en urgence hier, alors que j’y étais déjà allée 15 jours avant. Il m’a sermonné sur ma posture au travail, mais je ne sais pas trop quoi y faire. Bien sûr, l’ergonomie de mon poste n’est pas au point, mais j’ai beau modifier des paramètres, je ne vois pas de changements notoires et je sens les tensions monter, jusqu’à arriver à écrire en grimaçant sous la douleur irradiant tout le haut du dos. Heureusement pour moi, le week-end arrive à grands pas !