Le doux dimanche

Suis partie sans Y. qui travaille, pour voir mes parents.

Arrivée à minuit vendredi, je suis réceptionnée à Perrache par ma petite sœur. Je n’ai pas eu le temps de manger. Nous errons un moment dans les rues, remontons jusqu’à la Guillotière. Dépassons les fêtards, les fumeurs de chichas, et tout le peuple étudiant du 7ème. Je suis émue de repasser devant la fac. Tant de soirées ici ! Tant de souvenirs dans ces rues alentours !

Quand nous revenons à son appartement, on boit une tisane de verveine en discutant. Puis au moment du coucher, on réalise que notre sœur, L. est sur Skype. Il est 2h du matin chez nous, 10h chez elle en Australie. On s’échange les nouvelles et je promets de lui envoyer des photos de moi enceinte, car mon ventre commence à se voir de plus en plus. Week-end doux : on fait les boutiques pour trouver des robes pour un mariage nantais, on marche le long des magnifiques quais du Rhône, on mange une glace délicieuse au meilleur glacier de Lyon, (non, pas Nardonne !) un petit glacier place Sathonay qui propose des parfums comme figue, fleur d’oranger ou melon. Le soir, on fête l’anniversaire de ma mère, on papote longuement.

 

Le lendemain,  je passe voir mes grands-mères. Il fait beau ce dimanche, mon père voudrait m’emmener faire du canoé mais je n’ai pas envie. Je veux rester au jardin, profiter des fleurs qui s’ouvrent, et discuter encore avec mon autre grand-mère, qui doit passer cet après-midi.

 

Qu’il fait bon et doux ici !

 

 

 

 

Commentaires

1. Le dimanche, 25 avril 2010, 12:19 par Valérie de Haute Savoie

Puisque ma fille vient d'y réemménager, je retournerai bientôt à Lyon, j'aime cette ville, et particulièrement au printemps.
Bon dimanche !

2. Le lundi, 26 avril 2010, 10:17 par Marloute

Valérie : Ca y est? Elle a trouvé du boulot?
Moi j'ai habité longtemps dans le 1er arrondissement, sur les pentes de la Croix-Rousse, et une partie de nos amis y sont restés. Ils ont l'air peinards, à boire des apéros au soleil, faire des parties de pétanque, militer à la CNT... Hum... Mais, bon, à Paris, c'est une autre vie!

3. Le mercredi, 28 avril 2010, 05:30 par Valérie de Haute Savoie

Marloute elle était aussi dans le premier sur les pentes, maintenant elle est dans le cinquième. Elle aime Lyon, mais l'appel du grand large sera, n'en doute pas, plus fort que tout !