Comme en rêve

Partie ce matin à 11h, j’ai décidé de visiter le 7ème arrondissement. Je continue ma visite méthodique de Paris, arrondissements par arrondissements. Je n’étais pas enchantée de passer au 7ème, habituée à n’y aller que pour des conférences dans d’ennuyeux ministères.
Mais j’ai été bluffée.
Le quartier du Gros-Caillou est très sympathique, avec ses squares, ses passages, son marché, ses rues pavées. J’ai vu des petites maisons, aperçu de belles terrasses. J’ai regardé longtemps le défilé du marathon de Paris, hypnotique. Tout ces gens ! Quelle énergie, quel exploit ! A 13h, je savoure de délicieuses côtes d’agneau grillées dans un restaurant sur une petite place. Avec ma carte de presse, je rentre à l’ambassade de Pologne. Devant, des gens se signent sur le pavé, déposent des fleurs et des messages sur la grille. Une jeune journaliste de BFM m’accoste, « Madame… excusez-moi… » Je la regarde et souris. Elle doit vouloir faire des réactions de polonais. Je réponds : « Je suis journaliste. » Elle soupire, déçue : « Ah, vous aussi… » Je passe un coup de fil à Y. Il travaille aussi sur le crash polonais. A fait la messe orthodoxe du matin. A 15h, j’ai rejoins R. et notre groupe d’amis, qui se sont réunis pour jouer au football sur les pelouses des Invalides. Les garçons m’accueillent avec des cris de joie : « Marloute, tu viens faire goal ? On va tirer des grosses patates à deux mètres, OK ? » Celui qui a dit ça sait que je suis enceinte. Il s’approche, m’embrasse sur les deux joues à nouveau, « Félicitations au fait ! » Je reprends le RER, après avoir consulté le podomètre.
8km.
Ca suffira pour la journée, je suis fatiguée de toute façon.
Chez moi, je veux faire une tarte au fromage blanc, boire une infusion, et regarder quelques séries en attendant le retour d’Y. Ce dimanche a passé comme en rêve.


Commentaires

1. Le lundi, 12 avril 2010, 05:47 par Valérie de Haute Savoie

Sur rue 89 (il me semble ou bien est ce sur Marianne ?) il était écrit que ce qui arrivait à la Pologne était comme si chez nous lepen, valls and co se crashaient... et j'ai appris par la même occasion que ce président était particulièrement homophobe.

Belle balade... as-tu croisé Pablo de Milan qui participait au marathon ?

2. Le mardi, 13 avril 2010, 19:55 par Akynou

Jolie promenade. Lou est à Paris, elle loge à 500 mètres de chez toi ou à peu près :-) Elle a été déjeuner au restau vietnamien qui fait l'angle de la rue de Leeloolène

3. Le mercredi, 14 avril 2010, 10:12 par Marloute

Valérie : il faut croire que les gens venus déposer fleurs et bougies à l'ambassade les aimaient bien! Cela dit, ce n'était pas le déluge de larmes auquel a assisté Y. au Gabon pour la mort de papa Bongo.

Akynou : que vient-elle faire par chez nous?