La carte

Elle était là depuis plusieurs jours et bien sûr, je n’avais pas pris le temps de vider la boîte aux lettres.
Quand j’ai reconnu l’enveloppe, pour avoir vu celle que Y. reçoit tous les ans et que j’ai senti la dureté à l’intérieur, mon cœur a fait un bond de joie.
J’ai attendu Y. pour l’ouvrir.
Si fière !
Si fière après toutes ces années à la demander, à me la voir refuser par la commission, à l’espérer pour la voir enfin. Maintenant, à chaque fois que j’ouvre mon portefeuille, je ne me lasse pas de l’admirer. Bien sûr, elle m’aurait plus aidé par le passé, quand je galèrais, que les attachées de presse me regardaient avec suspicion et que je devais payer ma place dans les salons d’environnement. Maintenant, c’est différent.
Mais quelle heureuse surprise tout de même !
Ce week-end, promis, je vais l’inaugurer… dans un musée !


Commentaires

1. Le jeudi, 9 avril 2009, 23:30 par Akynou

Tu as les félicitations d'Hélène et de Claudine :-)
Bises

2. Le vendredi, 10 avril 2009, 09:01 par Leeloolène

Wawouuu !! Bravo :) C'est une sacrée récompense après toutes les années galères !!
Je comprends bien ta fierté pour être passée par là. C'est tellement tellement fort d'ouvrir l'enveloppe !!! D'ailleurs je vois ton numéro... wawouuu... ça me rajeunit pas !! Moi j'ai un numéro avant les 100 000 ! D'ailleurs j'en étais passée tout à côté.

Bravo !! Tu es vraiment dans une belle période positive en ce moment :) Ca fait plaisir.

3. Le vendredi, 10 avril 2009, 11:39 par Marloute

Akynou : venant de mes "maîtres" cela me touche infiniment...
Leeloolène : oui, il y a de bonnes vibrations là...

4. Le vendredi, 10 avril 2009, 19:37 par captaine lili

Hé, hé ! :-)