A la maison

Quelle journée !
Hier, j’ai couru au Muséum le matin, pour deux interviews. L’expo photo est époustouflante, sur l’atoll d’Aldabra, aux Seychelles. J’ai mangé sur le pouce avant d’aller chez ma psy. Sortie de chez elle, j’ai couru jusqu’à la rédaction de Play Bouc. Je dois faire ma première animation : un atelier de journalisme pour enfants. Je n’en mène pas large et je trouve que je ne me débrouille pas très bien. Je dois leur faire réaliser un journal dans un temps record et je me souviens plus bien des raccourcis claviers de Indesign. Mais à la fin, les enfants ont l’air contents, même si j’ai fait une erreur de manip’ et imprimé leur journal à l’envers…

Le soir, je m’occupe de la fête des voisins, qui aura lieu le mardi 27 mai. J’appelle une ancienne voisine, une vieille dame que j’aime bien, à participer avec nous à la fête, puisque dans son immeuble il ne se passera rien. Elle a l’air ravie, et moi aussi. En rentrant chez moi, il est 21h, et je n’ai pas encore fait à manger. Je fais une séance de relaxation, au lieu de m’occuper tout de suite des courriers et autres mails importants à envoyer. Ensuite, je me lance dans un poulet cuit dans un mélange miel/vinaigre balsamique, des tomates rôties à l’ail, et de la semoule parfumée au basilic. Y. rentre tard de France Crulture. Il est toujours heureux de manger les plats que je prépare.

Aujourd’hui, je tape le rapport d’activité de 2007 de mon association.
J’envoie des CV et lettres de motivations à différents organismes.
J’écoute Y. à la radio, au journal de 12h30.
J’attends un coup de téléphone, d'un possible employeur, qui ne vient pas.

Je regarde deux émissions passionnantes. Un sur la disparition des poissons et l’épuisement des océans, l’autre sur les guerres futures à cause du changement climatique. Que des choses réjouissantes !: