Avant le départ

Demain, je pars pour trois jours dans la région PACA, faire un article pour un magazine de voyage. Je viens de regarder le temps. Pluie et éclaircies, quand même un peu froid. Mais peu m’importe, je n’aurais rien d’autre à faire que prendre des notes. Je m’abandonnerai dans les bras d’une attachée de presse plus zélée qu’une maman. J’aime.
Cette semaine, j’ai écris des synopsis pour différentes rédactions. Celle que m’avait conseillée Karmara et la Vie. J’ai pu discuté avec des copines le soir dans des bars, manger avec d’autres, la journée. J’ai passé du temps à mon association, à remplir près de 200 enveloppes pour les envois d’annuaires. J’ai monté pour fin avril une rencontre entre journalistes lyonnais et membres de mon association, (avec dégustation de vin bio pour être sure que les journalistes se bougent les fesses) Je suis passée au syndicat, suit repartie avec du boulot sur les bras. J’ai aussi trainé mes guêtres à la Cité de l’architecture et à l’exposition Titouan Lamazou qui est prolongée.

J’ai discuté avec une journaliste animatrice d’un nouveau travail que je pourrais faire le dimanche. Cette semaine, j’ai eu mon éditeur au téléphone. Il m’a dit combien j’allais toucher de droits d’auteurs. 550 euros. Et bhé. Mes aïeux. Tout ça pour ça. Deux ans d'enquête pour ça. Ce n’est pas avec ça que je vais m’acheter une maison de campagne.
Je suis tellement énervée que je veux postuler pour un casting. « Chic » cherche un ou une journaliste. Je n’ai pas la télé depuis 4 ans mais j’aime bien de temps à autre regarder Chic. On ne sait jamais.
Sinon, je suis toujours dans l’attente concernant le client de la boite de communication. Ils m’ont dit qu’ils feraient appel à moi dès que le client leur disait oui. Alors j’attends. Heureusement que je pars faire cet article, car l’attente est difficile. C’est terrible de se dire qu’on a la possibilité de travailler et de gagner de l’argent, mais qu’il faut attendre la réponse du client avant de se lancer…

Bon, je vais vous ramener de jolies photos de la région que je visite. A jeudi tous !

Commentaires

1. Le dimanche, 6 avril 2008, 22:13 par captaine Lili

je me réjouirais d'avoir 550 euros de droits d'auteur... mais bon, c'est sûrement parce que je vois ça comme un supplément à mes allocs... N'empêche, c'est pas si mal en nombre de lecteurs, non ? :-)

2. Le dimanche, 6 avril 2008, 23:48 par Marloute

Ca revient à peu près au même nombre de lecteurs... 550 exemplaires vendus, et je pense que certains on du se le prêter, donc potentiellement un peu plus...

Je crois que je suis d'autant plus déçue que je n'ai rien touché en salaire au mois de mars ni avril. Alors j'attendais un peu ça comme compensation "Ah oui, mais je vais avoir mes droits d'auteurs..." Je ne m'attendais pas à ce qu'il y en ai si peu, même si je sais que je n'avais pas écrit un best seller/tête de gondole...
Enfin...
Et puis je viens d'avoir une nouvelle réponse négative d'une maison d'édition pour enfants. L'histoire, écrite il y a quelques mois, personne n'en veut! C'est la 5ème maison qui la refuse.
Je suis triste pour cette histoire qui me tenait à cœur...

3. Le lundi, 7 avril 2008, 23:53 par karmara

Tu as semé plein de petites graines... La récolte n'est pas loin, moi je te dis. :)

4. Le mardi, 8 avril 2008, 01:57 par Oxygene

Garde ton histoire au chaud, Marloute, je suis sûre que tu as un temps d'avance sur les éditeurs. Et bonne promenade en PACA.

5. Le mardi, 8 avril 2008, 12:45 par clem

mais oui, l essentiel n étant pas de vendre mais de CREER!!! pas de panique, Monique.