De la vigueur

Après l’apathie de la crise, une vigueur nouvelle.
Je résilie avant même de les commencer mes engagements de ménage chez les particuliers. Pauvre je suis pauvre je resterais pour l'instant, OK, pauvre encore quelques temps, mais je vais tout faire pour sortir de cet état-là.
Pelle-melle, je plonge dans pleins de projets
  • Le livre avec mon ami R., qui se précise. Un éditeur est fortement intéressé. Le sera-til suffisament pour nous avancer des sous ?
  • Le livre avec mon amie photographe C. Je dois chercher qui finance les projets de jeunes (moins de 30 ans à la mairie de Paris)
  • Vendredi je reçois un mail d’une amie. Elle sait, la maligne, que je cache dans un coin de mes affaires un monticule de carnets de voyages. Elle me dit qu’elle veut en faire « quelque chose » et me branche sur différents projets qu’elle a en tête. Capitaine Lili a eu là-dessus une intuition incroyable dans son dernier mail, où elle me parlait de ce trésor enfoui. J’hésite encore à farfouiller là-dedans…. On verra bien.
  • Vendredi, J’appelle une maison d’édition. Une amie m’avait pris leur carte. Il cherchait des auteurs jeunesse. On discute 5 minutes du projet de la dame. Ca a l’air super sympa. Toute une collection pour enfants. On ne discute pas encore des conditions, on prend rendez-vous pour en parler. J’ai hâte d’y être.
  • Samedi, une « muséographe » me contacte. Elle a eu mon mail par une amie. Elle voudrait monter une équipe pour répondre à un appel d’offre pour un musée. Youplaboum, je dis oui avant de savoir de quoi ça parle. Un appel d’offre, c’est du boulot, mais j’ai bien envie de tenter le truc, juste une fois dans ma vie.
  • On me transfère un mail de la marine nationale. Ils organisent un déplacement de journalistes demain à Toulon. Je m’inscris. Je suis bien contente.
Ce matin, Y. est parti au poltron minet pour une semaine dans une France Bleue éloignée.

Ce week-end, il a fait une laverie, séché et rangé mes affaires. Il a acheté à manger pour moi et la chatte. (« Ses deux filles", comme il dit ). Il a cheté aussi pour moi une petite jacinthe, après que je l'ai supplié. Voir s'épanouir cette fleur atténuera un peu ma douleur d'être séparée de lui tous ces longs jours. Y. fait tant de choses pour moi! Moi, ce week-end, je lui ai écrit une longue lettre de remerciement et d’amour pour lui exprimer mon bonheur d’être avec lui. Je n’ai écrit que son nom et je l’ai glissé sous la porte, comme le fait la concierge avec notre courrier. J’ai attendu qu’il découvre de lui-même la lettre « Tiens, on a du courrier ! » et je me suis laissée embrasser quand il a compris ce que c’était.
Le dimanche, je l’ai laissé lire tranquillement et je suis allée manger du gâteau au chocolat avec deux amies. Nous avons passé l'après-midi à parler orgasme et appareil génital féminin. ou comment multiplier/améliorer/ ses orgasmes.
Bref, un bon dimanche.

Y. quand je suis rentrée avait fait un crumble au pommes. Il a laissé 20 euros pour mes dépenses de la semaine. Je suis heureuse d’être avec lui. Il m’apporte une sécurité matérielle et affective que je n’aurais pas espérée il y a quelques années. Il faut dire qu’il y a quelques années, je clamais encore sur tous les toits que j’étais une jeune femme indépendante et autonome, pour mieux tromper mon monde. En vrai, je suis une petite fille très dépendante et c’est tant mieux comme ça pour l'instant.

Lundi. Je me lève plus tard que je pensais, et je passe la journée dans les nouveaux bureaux de mon association. Je débarrasse des cartons de livre, je trie le courrier, je me fais du café. J’ai trouvé (je l’espère) le bon compromis entre payer un bureau de pigistes (moi qui n’ai vraiment, mais vraiment pas de quoi payer cela) et travailler seule chez moi. Je vais me charger d’une partie de l’administratif de mon association de journalistes, et je pourrais travailler dans leurs bureaux. Je lis un livre que je dois chroniquer pour un site internet. C’est une enquête environnementale vachement bien foutue dans la région de Bordeaux. Je vais envoyer un mail de félicitations à l’auteur.
Ce soir, je dois me coucher tôt.
Départ à 6h du matin de l’Ecole Militaire.
Levée à 4h… si je ne veux pas arriver en retard.
Je partirais de Villacoublay, l’aéroport militaire.
Ca risque d’être une expérience ! Je vous raconterais demain !

,

Commentaires

1. Le lundi, 26 novembre 2007, 22:24 par Eor

:D quel programme!!!! content de te lire comme ça!!!!

2. Le mardi, 27 novembre 2007, 08:26 par luciole

Wow ! quel plaisir de lire cela, c'est plein de vigueur oui, mais aussi tout plein d'amour et de tendresse.
Je ne sait pas si tu éprouves ça, mais moi j'ai encore de l'étonnement d'être aimer d'un il aussi gentil, sourire... Bises.

ps : la discussion entre fille, j'adore, vous avez du bien vous marrez ;-)

3. Le mardi, 27 novembre 2007, 15:17 par captaine Lili

Et tu peux faire confiance à mon intuition, dans ce genre de contexte, elle est rarement mauvaise... :-)
C'est motivant de lire tous tes projets. Hop, je plonge dans les miens !

4. Le mercredi, 28 novembre 2007, 13:36 par Akynou

Je suis contente :-)

5. Le mercredi, 28 novembre 2007, 14:25 par Leeloolène

Eh oh !! Ils t'ont enlevée les militaires ? Tout va bien ??

(Ah et ... j'espère bien qu'on se rattrapera bientôt sur les discussions filles... J'aurai tellement aimé assister à celle de dimanche :) !!)

6. Le mercredi, 28 novembre 2007, 14:33 par Marloute

Eor : Oui, moi aussi cela me fait plaisir de me lire comme cela! Je suis "contente d'être contente"... lol
Luciole : Moi je m'étonne d'autant plus que mon copain n'a pas toujours été aussi gentil. En fait, on peut lui décerner une médaille "du plus mauvais petit ami du monde" quand on s'est rencontrés. Et je m"tonne encore plus fortement qu'une baguette magique appellée "Maturité et engagement amoureux" a transformé ce monstre en super copain.
Capitaine Lili : je vais aller voir si tu as répondu à mon mail...
Akynou : Moi je suis contente que tu sois de retour!
Leeloolène : Non, ça y est, je suis reviendue! Bon, bhin on est obligées de préparer un w-e fille à Nantes....

7. Le mercredi, 28 novembre 2007, 14:46 par Leeloolène

>> Oui !!! Quand je rentre... j'invite officiellement toutes mes blogo-copines à Nantes pour la pendaison de crémaillère de mon chez moi. Et puis c'est tellement grand que je peux accueillir TOUUUUTE la blogosphère !!! :) Donc... Marloute, Akynou, Eor, Oxygène qu'on prendra en skype, et tous les autres, je vous lancerai l'invitation en temps voulu. Y en a marre qu'il ne se passe des choses qu'à Paris à chaque fois :)

8. Le mercredi, 28 novembre 2007, 15:07 par sLeAbO

Ainsi naquit "Nantes-Carnets"... ;-)

9. Le mercredi, 28 novembre 2007, 15:19 par Leeloolene

Et évidemment sLeAbO... mais vue la période... tu seras sûrement entrain de pouponner ! :) mais l'invitation est lancée à tous !

10. Le mercredi, 28 novembre 2007, 15:33 par sLeAbO

Soit, mais il faudrait voir à ne pas priver Marloute de son WE de filles.
Voilà bien un truc que je vous envie, d'ailleurs, les filles...

11. Le mercredi, 28 novembre 2007, 18:29 par Leeloolène

>> sLeAbO : à la fois comme tu es tout près de chez moi... ça fera l'occasion de présenter ta merveille à la blogosphère qui viendra ;)
Eh eh ! la soirée fille on la fera la veille t'inquiète pas... on a bien un don là dessus, c'est que l'on trouve toujours un moyen de faire des "moments" filles !

12. Le jeudi, 29 novembre 2007, 21:46 par Oxygène

OK pour le skype avec Leeloolene et vous tous. Il faudra que j'aille chez le coiffeur (pour la webcam). Marloute je suis heureuse de te savoir si pleine de vigueur et de projets; Ce billet me plaît. Beaucoup.