L'espoir

Je m’interrogeais. Qu’est ce que j’écris sur mon blog ? Est-ce que j’ai le droit de raconter ma crise ? Est-ce que ce n’est pas prendre le lecteur en otage ? J’ai failli fermer les commentaires…. Comme pour m’excuser par avance, d’avoir déversé mes angoisses existentielles. Pourtant, "Soin de soi", "Tentative d’aménagement" a été construit pour cela. Car j’ai toujours vécu dans le regard des autres. Car j’ai du mal à m’écouter. A prendre soin de moi. Alors, le blog était sensé m’aider à trouver ce que j’aimais. C’est pour cela que sur ce blog vous n’avez jamais vu de réponse à une « chaîne » du genre « Ma fleur préférée » ou un questionnaire de Proust. Je ne sais pas répondre à cela. Mais j’ai crée ce blog pour m’efforcer de savoir qui j’étais.
Pour étendre mon narcissisme, (dans le bon sens du terme), au-delà de mon journal. Pour y croire aussi, puisque je n’étais jamais bien sûr où étaient les limites de mon moi.




Ces jours-ci, le plongeon dans les discussions avec les autres m’a fait du bien. J’ai l’impression d’être redescendue sur terre. C’est assez agréable. Un peu comme si pendant plusieurs jours (plusieurs mois ?) j’avais été prise dans une grande tempête. Je marche sur terre et j’ai l’impression légère de tanguer. Tout à l’heure, j’ai mis un CD, et j’ai eu l’impression de l’écouter pour la première fois. C’est bizarre, non ? Ces moments de grâce. Où on se dit : « Hé ! Ce n’est pas grave ! Ecoute-toi ! » Alors, chers lecteurs… merci d’être passés, merci encore à ceux qui ont répondu par ces mots pour faire avancer la discussion, merci à ceux qui se sont abstenus, et je vous tiens au courant de mon escapade en forêt.
Je ne sais pas si je ne vais pas replonger dans la crise tout à l’heure, mais là, je suis… bien.
Ca faisait longtemps, alors je savoure.
L'image, ça représente un espoir, l'espoir que j'aille mieux; comme ces petits bandeaux qui filent au vent du T*ippi de mon père.

Commentaires

1. Le vendredi, 26 octobre 2007, 01:41 par Oxygène

Pas de souci à te faire, la lectrice que je suis ne se sent pas en otage, elle est juste un peu désemparée de ne pas savoir trouver les mots pour te rassurer. Alors les moments de doute que tu appelles tes crises me renvoient aussi à mes failles et c'est ma foi plus instructif et plus riche qu'une chaîne de la blogosphère;

2. Le vendredi, 26 octobre 2007, 18:01 par Akynou

Bon voyage au pays de Brocéliande :-)

3. Le lundi, 29 octobre 2007, 12:30 par captaine Lili

Tu ne prends pas le lecteur en otage puisqu'on est libre de lire ou non, de réagir ou non... Et "tentative d'aménagement" prend tout son sens... Alors, la forêt de Brocéliande ? Tu as dit bonjour à Merlin ?