Un voyage dans sa ville


Je l’ai fait !
Mini expédition aujourd’hui, Kway et sac à dos, grosses chaussures, carnet de notes et appareil photo !
Ce matin, il pleuvait dès mon lever, à 7H30. 8h et quelques, je suis partie pour mon expédition « Exploration d’une ligne de métro » L’idée ? Visiter une ligne de métro en sortant à chaque arrêt pour prendre des notes sur ce que l’on voit. Le matériel indispensable : une carte orange.
J’ai voulu faire cela car il y a des lignes de Paris où je ne sors jamais. Alors, au moins, c’est une manière de faire du tourisme autrement…J’ai pris la ligne 14, car elle n’a pas trop d’arrêts.

9H-10, Départ de Saint Lazare. Je suis face à l’hôtel Concorde, un clochard discute avec trois jeunes skateurs. Les longs couloirs du métro me rappellent mon été à Barcelone, quand nous rentrions par le premier métro après une nuit en boite de nuit, il fallait remonter un immense couloir, allongé encore par notre fatigue…

Madeleine. La place est vide, je détaille les magasins. La pâtisserie Hediard, la Maison de la Truffe, un salon de thé japonais, un traiteur de caviar. Je regarde le prix des caviars. Le plus cher est le caviar de bélouga. Pour 30gr de caviar de bélouga, il faut compter 240euros. Pour un kilo (soyons fous !) c’est 7990 euros. Il y a Fauchon aussi, bien sûr et des paniers à 240euros. Et il y a aussi, au milieu de la place, une petite vieille assise par terre sur la bouche d’aération du métro. C’est dimanche matin, il pleut et cette petite vieille est au milieu du luxe parisien et n’a rien pour se sécher les cheveux.



Pyramides. Je prends la rue de l’Echelle, où on trouve l’office du tourisme de Grèce. Les photos font rêver sous la pluie.

Chatelet. Je regarde les boutiques d’habits. La petite robe noire revient en force, les accessoires flachis' aussi. Je vois une affiche d’un photographe que j’aime : Hans Silvester. Ses photos de chasse à l’ours m’avaient enthousiasmées l’année dernière.

Gare de Lyon. Etrange d’être au milieu des voyageurs sans partir. Je regarde les gens. Des enfants partent en colonie. Les parents les câlinent. J’ai aussi besoin d’un câlin, j’ai le cœur gros. Je pars.

Bercy. Je prends en photo le palais omnisport, inauguré en 1984. Un graffiti sur le sol crie « Faisons des doléances d’utopie » je ramasse mon premier marron. Je le ferais germer cet hiver. J’écoute près d’un café le cliquetis de la porcelaine des tasses à café.

Cour Saint Emilion. Je suis en plein Bercy Village et il fait soleil ! L’exposition d’Anne-Catherine Becker-Echivard qui m’avait enthousiasmée est encore accrochée ! Je fais les magasins de Bercy : la papeterie Alice et Nature et découverte. Je lis sur un banc.





Bibliothèque François Mitterrand : Il bruine à nouveau. Je descends vers la Seine. Je passe devant un squat immense, inimaginable encore à Paris : le frigo. Des chaises d’écolier ont été sorties au bas du squat. Un chat fait sa toilette. Je descends le quai, détaille les péniches et regarde la programmation du Batofar. Paris Plage est presque fini.








Olympiades. 13h. J’arrive au bout de mon voyage. Je ne sais pas où je sors, en plein quartier chinois. Encore une volée d’escalator. J’aurais peut être du rester près de la Seine, chauffée par le soleil amical. Je suis le ballet des sacs en plastiques de Tang Frères. Je fais presque un tour d’immeuble et trouve enfin le supermarché asiatique dont tout le monde parle. C’est incroyable. Le magasin est bondé car il y a une fête aujourd’hui, la fête de la Lune. Pour moi, c’est une fête des sens. Les senteurs, les textures des fruits et des légumes me sont complètement inconnues.
J’adore cette découverte de nouvelles odeurs dans sa propre ville ! Pour 7€, on peut avoir un bonsaï, et tous les condiments sont à 1€50. Je reviendrais quand j’aurais des sous.

Je rentre de mon voyage, de mon exploration de la ligne. Je suis fatiguée et heureuse. Fière un peu aussi, d’avoir réussi à sortir malgré la pluie…




Commentaires

1. Le dimanche, 19 août 2007, 20:49 par clem

chère Marloute, comme tu es active par ce temps mi pourri! je ne savais pas qu'aujourd'hui c était la fête de la lune, cela me paraît tôt (d'habitude, c est plutôt en septembre...) : as tu mangé des gâteaux de lune? j adore ça. J irai faire un tour chez Tang Frères demain alors. Par ailleurs, pas mal, l idée de sortir à chaque station de métro d une ligne; il y a quelques années, j avais, dans le même genre, voulu faire une étude sociologique en prenant une ligne de métro d'un bout à l'autre mais je n ai jamais eu le courage de le faire... tu peux être fière de toi!!

2. Le lundi, 20 août 2007, 12:45 par Marloute

Merci :)
Tu es rentrée? Cooooooool!!!!!!!
Ah bon, tu veux vraiment m'inviter à manger un soir chez toi?.... Naon, il faut pas... Bon puisque t'insiste.... Heu, lundi soir non, oui, mardi c'est bon. OK, à mardi chez toi alors.... :)

3. Le lundi, 20 août 2007, 17:04 par julie

Une idée originale! A suivre pour les autres lignes...

4. Le lundi, 20 août 2007, 17:30 par Marloute

Julie : Bienvenue ici!