Joies de la freelance esseulée


Heureusement que j’ai du boulot, parce que sinon, je crois que je pèterais un plomb. Je n’ai pas parlé à une vraie personne de la journée (à part un peu de MSN et mes dialogues avec le chat) J’ai froid au pieds....Me suis levée à midi, ai terminé dans mon lit un livre sur le regard du père en psychanalyse, juste après un livre sur la psychogénéalogie, je fais dans la grande littérature en ce moment !
Hier, j’ai mangé des céréales pour bébés (on ne rigole pas, c’est vrai : je régresse) et puis je suis allée au restaus avec moult amis et connaissances, pour fêter dignement l’anniversaire d’A. 26 printemps ! et son nouveau job de cadre dans la fonction publique. Il est 18 heures, je viens de me préparer une chorba.
C’est le grand n’importe quoi.
Il faut vraiment que je re-apprene à « me driver toute seule »….

Commentaires

1. Le jeudi, 17 mai 2007, 19:49 par clémence

Marloute, si ça peut te rassurer, je ne vais pas très bien non plus. Le mail bidon de Microsoft a dû te donner l'alerte : seules les paumées peuvent croire à de telles sornettes! je suis un peu perdue aussi

2. Le vendredi, 18 mai 2007, 00:18 par Marloute

T'inquiète Poulette, demain, je t'appelle...
Entre paumées....

Je viens de regarder trois films bizzares
Mort de rire, une "comédie" (sic) espagnole
Frankie, avec Diane Krugger, image à chier, (on dirait un film porno pas cher, comme il s'en tourne 3000 par an en France)et Reefer Madness, version 2000; la suite du film de 1936, une comédie musicale sur les méfaits de la marijuana.... PFFFFFFFFF
Du grand n'importe quoi.

3. Le lundi, 21 mai 2007, 09:54 par captaine Lili

j'ai discute ce week-end avec une amie à propos de la solitude et des journées entières sans ouvrir la bouche... (je n'ai pas de chat !) ... et du fait que les gens en couple, et ceux qui bossent avec du monde, ne se rendent pas compte de ces journées là... qui sont la majorité de mes journées... :-(
Et puis du coup, moi j'ai peur de ne pas savoir vivre en couple puisque je me "drive" seule depuis (trop) longtemps...