Dimanche de Giboulées

Se réveiller tard, parce qu’on a bu des coups aux Abbesses, en se disant : « Mais quel horrible quartier ! Payer si cher sa bière pour écouter une musique si nulle et ne pas entendre ses amis parler » et être rentrés à pied, sous la petite pluie du petit jour.

Donc, se réveiller tard, prendre un petit déjeuner brunch, avec des petits pains anglais et du «Bacon and eggs». Faire les courses de la semaine car il le faut, et la laverie, car il le faut aussi. Dehors il pleut, puis il fait beau, puis le temps se couvre à nouveau. Ce sont les giboulées de Février.

Et puis rentrer chez soi, et s’endormir, pendant que l’homme lit James Ellroy. Que faire par un temps de giboulée ? Prendre un bain ? Dessiner ? Je me décide à faire de la cuisine. Un riz au lait, c’est bon, mais il faut surveiller. Une heure de cuisson tout de même ! Je mets les petits raisins secs à gonfler dans le rhum (de Guadeloupe, Leelolène, j’ai bien compris la leçon) et je me souviens de ma mère, accomplissant le même geste (mais pour quel entremet ?) et l’odeur me transporte loin en arrière. Par la fenêtre ouverte, j’écoute d’une oreille le reggae d’un voisin. Puis j’avise des pommes, qui n’en finissent plus de se flétrir, dans les corbeilles de fruits d’hiver. Hop, une compote, ça ne fera pas de mal cette semaine ! Une banane léopard rejoint les vieilles pommes.

J’ajoute un peu de cannelle à ma compote et je retourne surveiller le riz au lait. Hum, ce qui serait très bon, c’est une sauce au chocolat pour napper le dessert ; Je crois avoir une plaquette de chocolat Meunier, au fond de mon placard du haut. Mais il faut savoir que je suis très petite, et ce n’est qu’après être monté sur une chaise que je retrouve la coquine. Ouf ! Faire fondre le chocolat, n’en manger qu’une cuillérée (ou quatre), écouter Les p’tits bateaux sur France Inter, mélanger au chocolat fondu les raisins secs et le rhum, napper le riz au lait. C’est prêt ! Huummm, un merveilleux dimanche se termine.

Commentaires

1. Le dimanche, 11 février 2007, 22:41 par captaine Lili

c'est malin, j'ai faim !!! ;-)

2. Le lundi, 12 février 2007, 11:04 par Marloute

C'est marrant,
Parce que même moi, quand je reregarde la photgaphie, j'ai faim aussi.
Bon, d'accord, mon aventage, c'est que je peux le manger!
Haha!
Dis donc, j'ai eu une idée d'article qui te concernerait. On pourrait faire de la pub à ton bouquin aussi dans le même temps, ça t'interesserais? je t'en reparlerais par mail dès que j'ai creusé l'histoire. **
:)

3. Le lundi, 12 février 2007, 20:25 par captaine Lili

bien sur que ça m'interesserait, surtout que je te fais confiance ! Dis moi quand tu auras creuse ton idee ! :-)